• Delgoffe architecture : 01
  • Delgoffe architecture : 02
  • Delgoffe architecture : 03
  • Delgoffe architecture : 04
  • Delgoffe architecture : 05
  • Delgoffe architecture : 06
  • Delgoffe architecture : 07
  • Delgoffe architecture : 08
  • Delgoffe architecture : 09
  • Delgoffe architecture : 10
  • Delgoffe architecture : 11
  • Delgoffe architecture : 12
  • Delgoffe architecture : 13

Delgoffe architecture : 01 Delgoffe architecture : 02 Delgoffe architecture : 03 Delgoffe architecture : 04 Delgoffe architecture : 05 Delgoffe architecture : 06 Delgoffe architecture : 07 Delgoffe architecture : 08 Delgoffe architecture : 09 Delgoffe architecture : 10 Delgoffe architecture : 11 Delgoffe architecture : 12 Delgoffe architecture : 13

Centre Culturel de Stavelot

L’ensemble forme une connexion entre le cœur de la ville (l’Abbayes, la Place), la rivière et le quartier d’habitation situé sur l’autre rive.

Nous avons proposé un bâtiment discret à l’échelle du paysage et une mise en valeur des vides, réceptacles de la vie et de la production de culture, celle qui grandit à chaque instant.

Les ouvertures établissent une signalétique à l’échelle de la Ville.
Le foyer est implanté au centre du terrain. A l’Ouest, il est orienté vers l’Abbayes et le cœur de la Ville, au Nord vers le canal et les proches habitations, au Sud vers l’Amblève, le nouveau parc et les collines, éléments caractéristiques du paysage de Stavelot. Latéralement, il est connecté à la salle dont il constitue de prolongement. Sa structure spatiale se prête aux usages multiples (concert, exposition, rencontre …). Son ouverture latérale établit un lien visuel clair entre le centre Culturel et la Ville haute.

La salle à été traitée afin de lui conférer la plus grande flexibilité permettant d’adapter la jauge de 300 à 150 places assises et 600 places debout.

Le morceau de ville qui nous occupe porte les traces d’un passé industriel dont nous désirons maintenir l’ambiance. Les bras canalisés de l’Amblève, les constructions industrielles et les dalles de bétons colonisées par les herbes et les fleurs sauvages forment un paysage de friche qui raconte un morceau d’histoire de la ville de Stavelot.

Nous avons choisi d’affirmer un paysage, de prolonger sa dynamique plutôt que lui imposer un dessin qui ne lui correspond pas.
Les habitants peuvent donc s’approprier la friche, qui devient un espace public de proximité voué à la promenade, aux rencontres et au jeu.



Maître de l'Ouvrage : Commune de Stavelot
Statut : Concours - non construit
Stabilité : BEL
Techniques spéciales : BEL
Plasticien : Alain Janssens

Scénographie : Thierry Guignard

Acoustique : ATS



Copyright © 2017 Atelier d’Architecture Daniel Delgoffe