• Delgoffe architecture : Site
  • Delgoffe architecture : Ensemble
  • Delgoffe architecture : C1
  • Delgoffe architecture : S9
  • Delgoffe architecture : M1
  • Delgoffe architecture : p0
  • Delgoffe architecture : p1
  • Delgoffe architecture : p2
  • Delgoffe architecture : p3
  • Delgoffe architecture : p4
  • Delgoffe architecture : p5
  • Delgoffe architecture : p6
  • Delgoffe architecture : p7
  • Delgoffe architecture : p8
  • Delgoffe architecture : p9

Delgoffe architecture : Site Delgoffe architecture : Ensemble Delgoffe architecture : C1 Delgoffe architecture : S9 Delgoffe architecture : M1 Delgoffe architecture : p0 Delgoffe architecture : p1 Delgoffe architecture : p2 Delgoffe architecture : p3 Delgoffe architecture : p4 Delgoffe architecture : p5 Delgoffe architecture : p6 Delgoffe architecture : p7 Delgoffe architecture : p8 Delgoffe architecture : p9

HPS « Les Marronniers »

Le Centre Régional Psychiatrique Les Marronniers à Tournai, accompagne et soigne les patients de tout âge recquiérant une aide psychiatrique adaptée. L’HPS est la partie sécurisée des Marronniers (Hôpital Psychiatrique Sécurisé), elle se concentre sur la prise en charge médico-légale de protection du patient et de la société.
Le nouvel HPS s’inscrit dans un paysage binaire, à la fois urbain - en bordure de ville - et rural - en s’ouvrant sur la campagne et le grand paysage -. Cette dualité soutient la vision thérapeutique des équipes de l’HPS en permettant aux patients de vivre dans un lieu calme et reposant - propice à l’introspection et à la détente - tout en étant directement connecté au centre-ville de Tournai et son réseau social - nécessaire à la réhabilitation -. L’architecture existante est à l’image de son environnement ; à la fois dense, poreuse et éclectique avec ses bâtiments militaires très institutionnels, d’autres (démolis) presque carcéraux et ses maisons unifamiliales.
Le nouvel HPS profite du lien entre l’institution, la psychiatrie et la cité. Il conserve la porosité vers le grand paysage, et offre une nouvelle adresse en requalifiant une entrée publique, à l’échelle du programme et tournée vers la ville. Le projet englobe l’ensemble du CRP, les bâtiments conservés et projetés structurent le site en un parc organisé en lieux aux caractères et usages multiples - sociabilité, sport, maraichage, promenade… - propice à la réinsertion et au partage. La topographie a été exploitée pour implanter les espaces de vie de telles sortes que les enceintes ne puissent empêcher les regards de se perdre vers le lointain.
A l’interface avec la cité un large parvis accueille les différentes mobilités - piétons, voitures, bus, vélos - permet l’attente, la rencontre, la pause, les déjeuners au soleil etc.... En prolongement de l’accueil et surplombé par la Familière, il expose le visage public de l’institution et son lien fort avec l’extérieur.

Le bâtiment d’entrée marque le lien entre l’institution et la ville en traversant la double enceinte pour aller chercher les différents acteurs sur le parvis. Il accompagne le dénivelé, avec ses usages les plus publics - accueil, bureaux paysager au niveau du parvis et l’atelier à façon au niveau du parc - jusqu’à la cour logistique, stratégiquement placée à la rencontre des 3 typologies (bâtiment d’entrée - rotule - mains).
La rotule est au centre des différentes typologies et les connecte entre elles. C’est un lieu à part, avec sa propre architecture. On peut la traverser pour rejoindre un bâtiment ou s’y arrêter pour participer à des activités thérapeutiques communes. Ce changement d’ambiance et d’activités, permet également aux patients qui ne sortent pas de l’HPS d’éviter la monotonie institutionnelle. Une salle de sport intérieure et un grand jardin animent les circulations et créent les liens entre les différentes activités.

Les « mains » logent chacune 4 unités de petites tailles allant de 22 à 30 lits. La dimension des unités leurs confèrent un effet pavillonnaire à l’échelle du patient (et non de l’institution) et facilite le travail du personnel au profit de la prise en charge thérapeutique.
Les séjours offrent une variété de lieux propices aux différentes activités et aux envies des patients. Ils sont situés dans une perspective où se succèdent les espaces de vies (jardin, salle à manger, patio, séjour et enfin parc). Chaque unité donne accès à un patio occupationnel dans le prolongement des séjours et accessible librement par les patients.
La dimension institutionnelle de l’HPS implique une vie plus collective qu’elle soit souhaitée ou non ; la chambre est le lieu de l’intime par excellence. Les chambres sont donc étudiées pour que les patients puissent se les approprier en choisissant l’aménagement (mobilier modulable). La vue et la lumière naturelle sont des outils thérapeutiques qui favorisent le bien-être, les chambres sont donc généreusement ouvertes sur les patios de contemplation, calmes et presque entièrement végétalisés.
Deux unités supplémentaires, situées aux étages du bâtiments d’entrée, surplombes le paysage. Destinées aux patients les plus avancés dans leur processus thérapeutique, elles sont plus à l’écart de l’activités et requièrent plus d’autonomie.
Les unités s’adaptent aux besoins thérapeutiques des patients et les accompagnent spatialement.
L’objectif zéro carbone est atteint grâce à la géothermie, aux PVT et à la diffusion basse température via les dalles actives. L’exemplarité se trouve aussi dans la circularité par le choix des matériaux et l’indépendance des couches.

Association momentanée avec Archipelago Architects



Maître de l'Ouvrage : Centre Régional Psychiatrique - Les Marronniers
Marché : Reconstruction de l'Hôpital Psychiatrique Sécurisé
Statut : Lauréat en association avec Archipelago architects
Situation : Tournai
Stabilité : Bureau d'étude Lemaire s.a.
Techniques spéciales : Ingénium n.v.
Paysagiste : Pigeon Ochej Paysage
Plasticien : Françoise Schein

PEB et conseil et simulations en développement durable : Cenergie c.v.b.a.
Acoustique : ATS s.p.r.l.

Concours organisé par la Cellule Architecture



Copyright © 2021 Atelier d’Architecture Daniel Delgoffe