• Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :
  • Delgoffe architecture :

Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :  Delgoffe architecture :

Jupille - 6 maisons

Dans le cadre du plan exceptionnel d’investissement, le projet consistait en la déconstruction de 11 maisons et la reconstruction de 6 nouvelles habitations.

L’analyse du projet global a permis de proposer une solution ne nécessitant l’utilisation que de deux des trois zones disponibles et de conserver les trois maisons existantes les plus intéressantes. Elles ont été acquises par des propriétaires privés et permettent après rénovation à trois familles de bénéficier de lieux de vie de qualité.

Cette décision à également permis de conserver la cohérence de la rue en intégrant les six nouvelles constructions dans la continuité du bâti existant.

La qualité intrinsèque des logements est intimement liée de la réflexion à l’échelle de l’insertion urbanistique.

Les coupes révèlent les attitudes spécifiques aux deux situations caractéristiques. Dans les logements démolis, la façade arrière était enterrée jusqu’au niveau de l’étage. Dans les logements de type A, un dégagement à l’arrière permet une plus grande prise de lumière dans les pièces de vie, de bénéficier d’une terrasse et crée une continuité de l’espace depuis le jardin et jusque dans la cour arrière. Dans les logements de type B, les zones de séjour ont été implantées à l’étage de manière à pouvoir bénéficier de vues traversantes, vers la ville en façade avant, et à l’arrière, vers le jardin.



Maître de l'Ouvrage : Le Logis Social de Liège scrl
Objet : Déconstruction de 11 logements et reconstruction de 6 maisons
Situation : Liege / Jupille
Photographe : © Alain Janssens

2003 / 2007



Copyright © 2017 Atelier d’Architecture Daniel Delgoffe